Skip to content

Fips joue de la musique

Fips joue de la musique
Fips et Franzi ont des visiteurs: leurs amis Gafi et Lulu sont ici.
christophe

Gafi est aussi un suricate. Lulu est un porc-épic. Ils jouent souvent ensemble.

«Oh là là, il fait chaud aujourd’hui!» gémit Gafi. «Pas un pet de vent. Pas même une petite brise».

Publicité

«Faisons un jeu», dit Fips. Mais quoi? Le loup, cache-cache? Pff, c’est trop fatiguant au soleil.

«Allons à l’étang», dit Lulu. «Il fait plus frais sous les arbres là-bas.»

Alors Franzi, Fips, Lulu et Gafi se rendent à l’étang. Lulu a raison: à l’ombre des buissons et des arbres, on supporte mieux la chaleur.

Tout à coup, ils entendent un fort croassement. Ils ont perturbé la sieste des grenouilles. Ces dernières se plaignent. Au début, nos amis n’entendent qu’une seule grenouille, puis une deuxième, une une troisième répondent. Chaque croassement est différent. C’est drôle. Presque comme une mélodie. Fips, Lulu, Gafi et Franzi se
mettent à rire. «Quuaak», lance Fips à son tour.

«Coin-coin», répond Gafi. Lulu reprend son souffle: «Quoog, quoog!» Puis les grenouilles croassent à nouveau.

«C’est ça !» s’écrie Lulu avec enthousiasme. «Nous allons faire un concert! Tout le monde prend un instrument et nous imaginons une mélodie. Ensuite, nous invitons nos parents et nos frères et sœurs. Ce sera génial !»

Mais où vont-ils trouver les instruments? Aucun d’entre eux n’en a un. «Nous pouvons fabriquer des instruments», suggère Fips. Il marche jusqu’au bord de l’étang. De hauts roseaux y poussent. Fips ramasse un morceau de roseau sur le sol. Il souffle avec précaution sur le trou du milieu. On entend un léger sifflement. Presque comme une flûte. Franzi crie avec excitation: «Oh, s’il te plaît, je peux essayer?»

Bien sûr, Franzi peut le faire. Fips a encore découvert une autre idée. Il se place
derrière Lulu, prend un des pics du porc-épic entre ses doigts et le tort vers le bas. Ensuite, il le relâche. Le pic monte et on entend «Doing!». Fips sourit. Lulu se met à rigoler à son tour. Ça chatouille! Fips essaie encore un autre mouvement. Et ça fait «Pling!»

«Lulu, tes piqûres sont musicales», crie Fips. «Je peux jouer sur toi?» Lulu fait un signe de tête enthousiaste. «Mais ne vous blessez pas».

Gafi est assise sur un vieux tronc d’arbre. Elle aussi veut jouer de la musique. Mais comment? Gafi réfléchit. Elle joue du tambour avec ses doigts sur le bois creux: «Tock-tock-tock». Gafi saute. «Je l’ai!», s’exclame-t-elle. Elle ramasse rapidement deux bâtons dans les buissons et se met à taper sur son nouveau «tambour». «Tock-tock-boom, tock-tock-boom.»

Les autres la regardent. «Super rythme!» s’écrie Fips. Avec Franzi et Lulu, il se tient à côté du tronc d’arbre de Gafi. Gafi commence: «Tock-tock-boom, tock-tock-boom.» Ensuite, Fips utilise les piques de Lulu: «Doing. Doingpling-doing. Quant à Franzi, elle souffle dans le roseau: «Fuu-fu-fu-fuuu. Fuu-fu-fu-fu-fuuu». Lulu tape des mains. Cela sonne vraiment bien!

Et là, d’un coup d’un seul, on entend un «Coin coin» venu tout droit de l’étang. Lulu, Fips, Gafi et Franzi ne peuvent se retenir de rire. «Notre public aime ça», dit Fips.

Ils continuent à s’exercer sur leurs nouveaux instruments. Puis ils inventent une chanson. Ce n’est pas si facile que ça! Chacun doit trouver sa place. En plus, les quatre instruments ensemble doivent aussi parvenir à une belle sonorité commune.

A un moment donné, Lulu, Gafi, Fips et Franzi sont satisfaits. C’est le moment d’aller inviter leurs familles au «Concert à la mare».

Bien sûr, tout le monde est partant pour venir écouter nos quatre artistes en herbe! Ce sera une grande soirée. Tout le monde applaudit et chante. Maman et papa suricates dansent même. Il y a beaucoup d’applaudissements. «C’était une idée géniale», chuchote Maman suricate à l’oreille de Fips. Avant de lui donner un gros bec.



Pour poursuivre la lecture, choisi une des options suivantes :

Créer un compte gratuitement

Et profite d'un abonnement de 14 jours gratuitement.

Publicité