Skip to content

Fips déménage

Fips déménage
Il est encore très tôt le matin. Fips n’arrive plus à dormir.
christophe

Son frère Félix lui met son pied dans le nez. Fips roule de l’autre côté et réveille Franzi. Fips se dresse sur ses deux pattes arrières. Franzi, encore toute endormie lui marmonne: «Hé! Ne prends pas toute la place!»

Fips rampe hors de la grotte qui sert de dortoir aux enfants et rejoint son papa et sa maman encore dans leur lit. Fips se plaint: «Notre chambre est trop petite!» Maman suricate hoche la tête pour acquiescer. «C’est vrai, Félix, Franzi et Fips ont grandi. Leur grotte-dortoir devient trop étroite pour tous les trois.» En baillant, papa répond: «J’ai peur que nous ayons besoin d’une grotte plus grande. Nous devons déménager.»

Publicité

«Déménager?!» s’exclame Fips en avalant son petit-déjeuner de travers. «Mais pour aller où?» C’est vrai qu’ici Fips a tous ses amis. «Est-ce que les autres suricates viennent aussi?» demande Félix à son tour. Papa secoue la tête. Creuser une si grosse grotte prendrait bien trop de temps. La famille suricate déménagera seule, c’est-à-dire Maman, Papa, Félix, Franzi, Fips et bébé Finn.

Un peu plus tard, les enfants rencontrent leurs cousins Banjo et Dunja. Tout le monde veut savoir exactement: quand ils vont déménager, pour aller où, si ce sera loin de chez eux et à quoi ressemblera leur nouvelle grotte. Ils se mettent à parler tous en même temps. Quel brouhaha!

Franzi est la seule à ne rien dire. Elle reste silencieuse et regarde ses pieds. Dunja lui tapote doucement l’épaule et lui glisse discrètement: «Tout va bien?»

Franzi a peur. Elle n’a aucune idée d’où se trouve leur nouvelle maison. Elle se dit que probablement elle ne va pas être aussi belle que l’ancienne. Et… qui va bien pouvoir jouer avec elle là-bas? Dunja tente de réconforter Franzi mais elle a la gorge serrée. Franzi va lui manquer.

Félix et Fips, quant à eux, sont impatients. Papa leur a dit qu’ils auraient chacun leur propre chambre. Qu’il y aura beaucoup plus d’espace dans la nouvelle maison. Ils pourront donc avoir plus de jouets, un lit plus grand et peut-être même un mur d’escalade.

Le soir même, Maman leur rapporte qu’il y une grotte de phacochère abandonnée à deux pas, près du point d’eau. Celle-ci est bien plus grande que leur grotte. Il faudra sûrement faire quelques aménagements, mais il y aura en tout cas assez de place.

Fips se réjouit. Lulu la porc-épic habite aussi dans les environs du point d’eau. En fi n de compte, il pourra voir son amie assez souvent. Le lendemain, Félix, Fips et Franzi emballent leurs affaires. Les billes, la collection de scarabées de Fips, les peluches de Franzi et toutes les affaires de peintures. Maman rassemble les casseroles et la vaisselle. Papa réfl échit avec papi Dodo à la meilleure option pour tout amener vers leur nouvelle résidence. Ça, ils ne pourront pas le faire seuls. Tante Mala et papi Dodo veulent aider. Dunja et Banjo également, bien sûr! Ils disposent tous leurs objets sur des tapis de feuillages. Tous se mettent à tirer les tapis.

En début d’après-midi, ils arrivent enfin au point d’eau. Soulagés, les enfants s’affalent dans le sable. Mais où est donc Franzi? Franzi, assise à l’écart, est triste.

Dunja court vers Franzi et essaie de lui remonter le moral. «Viens, allons visiter la grotte. On trouvera peut-être une belle chambre pour toi!» Tout-à-coup, elles voient un autre suricate, sorti de nulle part. «Bonjour, je suis Guri. Vous habitez là?» Franzi regarde Guri avec de grands yeux. Elle n’arrive pas à dire quoi que ce soit. Dunja répond: «Je suis Dunja, et voici Franzi. Elle emménage ici avec sa famille. Tu veux venir visiter la grotte?» Guri fait un signe de tête avec enthousiasme. Avec Dunja et Franzi, ils explorent la nouvelle maison. Mais ils ne trouvent pas de chambre pour Franzi.

Dunja propose d’en creuser une dans le sable. Quelle rigolade! Guri participe immédiatement. Franzi ricane. Finalement, elle se met à creuser elle aussi. Ils s’amusent beaucoup! Le soir même, Franzi a enfin une chambre très chaleureuse. Pour elle toute seule. Elle est joliment arrangée, avec une table pour faire de la peinture et une étagère pour les doudous. Franzi sourit. Les autres aussi se sont bien installés. Felix et Fips creusent leurs chambres à coucher toujours plus en profondeur dans la terre sablonneuse.

Maman et Papa préparent un joli feu de camp avec papi Dodo et tante Mala. Il y font griller de croustillants scarabées et un asticot bien gras que Papa a trouvé dans un arbre en décomposition. C’est un vrai festin! Guri est présent, lui aussi.

Le lendemain, c’est l’heure de se dire au revoir. Papi Dodo, tante Mala, Banjo et Dunja doivent rentrer chez eux. Franzi a les larmes aux yeux quand Dunja la prend dans ses bras. «Je viendrai te rendre visite aussi souvent que possible«, dit Dunja. «On pourra organiser une soirée pyjama dans ta nouvelle chambre. On invitera Guri!»
Quelle bonne idée, se dit Franzi.



Pour poursuivre la lecture, choisi une des options suivantes :

Créer un compte gratuitement

Et profite d'un abonnement de 14 jours gratuitement.

Publicité