Skip to content

Visite dans l’étable

Visite à l'étable
C’était la nuit la plus spectaculaire que les bergers n’aient jamais vécue !
Sandrine Roulet

Alors que la nuit est déjà tombée, dans les champs, quelques bergers veillent sur leurs moutons. Ils prennent toujours soin de leurs animaux, de jour comme de nuit. Le troupeau a-t-il besoin d’eau? A-t-il faim? Pas de problème, les bergers sont là. Les animaux blessés doivent être soignés, et si une bête s’est perdue, les bergers partent à sa recherche. Le soir, quand il commence à faire nuit, ils rassemblent tous les animaux et veillent sur eux.


Cette nuit-là, tout est paisible et calme. Les bergerssont assis autour du feu et se racontent des histoires. Parfois, on entend le bêlement d’un mouton: «Béééé!» Cette nuit ressemble à toutes les autres.

Publicité

Quand tout à coup, quelqu’un s’approche d’eux. Qui peut bien venir voir les bergers au milieu de la nuit? Ça alors! C’est un ange! Il brille d’une lumière éclatante.


Mais les bergers ont peur, car ils n’en ont jamais vu avant! Enfin, l’ange commence à parler: «N’ayez pas peur, je vous annonce une nouvelle qui réjouira le monde entier.» Les bergers n’en croient pas leurs oreilles.

D’habitude, ils ne reçoivent aucune visite importante mais cette nuit-là, ils rencontrent un ange! Celui-ci continue: «Aujourd’hui, dans la ville de Bethléem, est né un sauveur. Vous le reconnaîtrez car il est enveloppé dans des langes et couché dans une mangeoire.» Puis, une multitude d’anges remplit le ciel. Ils rayonnent et brillent, et se réjouissent! Ils chantent des hymnes à la gloire de Dieu. Les bergers sont stupéfaits. Les bergers sont les premiers à être au courant.

Dieu les aime vraiment pour avoir envoyé des anges leur annoncer cette belle nouvelle! Les anges disparaissent et tout redevient comme avant: la nuit sombre, le feu qui réchauffe les bergers, le bêlement des moutons… Tout est-il vraiment redevenu comme avant? Non. Les bergers sont si heureux qu’ils ne parlent que de leur rencontre avec les anges. Ont-ils annoncé la naissance d’un sauveur? Du Fils de Dieu? Emmailloté, et couché dans une mangeoire? C’est donc un bébé…Et il est né tout près d’ici! C’est incroyable!

La suite de cette article est disponible dans le magazine papier

Publicité