Skip to content

Dieu crée la terre

Dieu crée la terre
Il y a bien longtemps, toute la terre était plongée dans l'obscurité.
Christian Willi

Il y avait de l’eau partout, et il faisait terriblement froid. Mais Dieu était là! Pourtant, il trouvait que la terre n’était pas vraiment belle. Ce qui le gênait le plus, c’était la solitude. Il souhaitait quelque chose de beau dont il pouvait se réjouir et qu’il pouvait aimer. Ainsi, il a décidé de créer quelque chose de nouveau. «D’abord, il doit y avoir de la lumière», a dit Dieu. Au même instant, tout s’est éclairci. «C’est déjà une bonne chose», a-t-il affirmé. La lumière lui plaisait.

Cependant, il y avait de l’eau partout. Alors, il a ordonné à l’eau de s’accumuler dans certains endroits bien particuliers. De petits ruisseaux sont nés, de grandes rivières et de vastes mers aussi. Là où il n’y avait plus d’eau, la terre était sèche. «C’est bien, et maintenant, cette terre doit devenir multicolore!» a pensé Dieu.

Publicité

Il a donc ordonné à la terre de verdir. Partout, des plantes se sont mises à pousser. A certains endroits, on voyait de l’herbe avec des tiges très minces, et ailleurs, de grands et de petits buissons. De grands arbres ont émergé de la terre. Les plantes se sont couvertes de fleurs colorées. Partout, tout fleurissait dans les plus belles teintes: jaune, violet, bleu, orange. Le rosier était tout à coup plein de fleurs rouges. Des pâquerettes brillaient de blancheur et la dent-de-lion avait un jaune resplendissant au milieu de l’herbe. Partout on pouvait voir des fruits succulents. Dieu a contemplé le tout attentivement et ça lui plaisait. «C’est bien», s’exclamait-il.

Puis il a eu envie de continuer son œuvre. Il a créé le soleil, la lune et plein d’étoiles. Le soleil brillait le jour, la lune et les étoiles brillaient la nuit. Tout ça plaisait à Dieu. Toutefois, une chose lui manquait encore: quelque chose de vivant!

Et c’est ainsi que Dieu a inventé les animaux: de grands éléphants avec leurs immenses oreilles, des tortues avec une carapace solide, des perroquets avec des plumes multicolores et des pigeons avec des plumes toutes blanches. Dans la mer, de grosses baleines s’amusaient ainsi que beaucoup de poissons colorés. Dieu a examiné tout cela attentivement. «C’est bien», disait-il, mais Dieu n’avait pas encore fini. Il lui manquait encore quelque chose. «Ce serait sympa d’avoir quelqu’un ici qui me ressemble! Quelqu’un avec qui je puisse m’entretenir un peu.»

Il a pris de la poussière et a créé un corps avec des bras, des jambes et une tête. La tête avait des yeux, un nez, une bouche et deux oreilles. Puis Dieu a fait quelque chose dont il a le secret: il a soufflé très doucement sur le corps. Et dès que le souffle de Dieu a traversé le nez, le corps s’est mis à bouger. Il était en vie! Et mieux encore, il pouvait parler avec Dieu! Dieu avait maintenant quelqu’un qui était presque semblable à lui: un être humain. Dieu lui a donné un nom: Adam. Dieu a montré à Adam les fleurs colorées, les buissons et les arbres et bien sûr, les nombreux fruits appétissants et les légumes. «Ceci est pour toi! Fais-en sorte que tout pousse bien!» lui disait Dieu.

Adam devait aussi faire connaissance avec les animaux. «Invente un nom pour chaque
animal», disait Dieu. Adam aimait faire ça. Cependant, aucun animal n’était fait comme Adam. «Ce n’est pas bien», a constaté Dieu. «Il faut encore quelqu’un qui soit semblable à lui. Adam ne doit pas rester seul.» Ainsi, Dieu a encore créé un être humain pendant qu’Adam dormait. Dès que celui-ci s’est réveillé, il a été rempli d’une grande joie: «Voilà quelqu’un qui m’est semblable!» s’exclamait-il. Adam avait raison! L’être humain créé par Dieu lui ressemblait.

Toutefois, cet être humain n’était pas tout à fait identique à lui. La personne que Dieu venait de créer, n’était pas un homme, mais une femme nommée Eve. Dès lors, ils étaient deux à s’occuper des animaux et des plantes. Dieu était très content de ce qu’il avait créé. C’était magnifique!



Publicité